Les consultations réservent bien  des surprises . Si l' on m'avait dit que , lundi  matin , je proposerais de bonne grâce à l' une de mes patientes de modifier son protocole de chimiothérapie pour une nichée de merles déplumés , j'aurais pris ça pour une blague douteuse !
Je ne suis pas un docteur très doué , certes , je n'arrive même pas à guérir tous mes patients , mais tout de même , je suis sérieuse et extrêmement protocolaire !

Et pourtant , c'est ce que j'ai fait !!!!

merles2070408

La p'tite dame était là , à se tortiller sur sa chaise de l'autre côté du bureau , n'osant m'expliquer clairement pourquoi elle ne pouvait  revenir 3 jours d'affilés à hôpital , pour sa nouvelle chimio .
Et puis , elle a fini par me bredouiller une histoire d'oisillons et de fil en aiguille ,  m'a raconté le sauvetage dans son jardin d'une nichée de merles .Ils étaient 4 au départ mais l'un d'eux n'a pas survécu .
Cela faisait 15 jours , maintenant qu'elle les nourrissait toutes les 1/2 h et c'était tellement important pour elle ...

Elle , qui était en rechute et se battait aussi pour sa vie . J'ai senti que tout cela était inexorablement mêlé , qu'il ne fallait toucher à rien , juste s'adapter un peu  , un moment .

Alors j'ai modifié le protocole : un jour en hospitalisation et 2 jours en comprimés à la maison( cela reste un schéma peu classique mais validé ) . Juste pour cette fois car dans 3 semaines , les merles seront capables de picorer !

merle

Et , ensuite , j'ai  pris mon plus joli sourire pour expliquer à son hématologue référent ( également prescripteur du protocole initial ) la raison pour laquelle j'avais quelque peu modifier son traitement . Il est resté cool !