Mon dernier "hors sujet" racontait la triste histoire d'un jeune Serial Killer .
J'aurais souhaité l'oublier.

Mais , au fond de moi , susurrait encore la drôle de petite voix . Pour me dire quoi ?

Qu'il me fallait chercher , comprendre , savoir ...quel lien particulier unissait ainsi mon histoire à celle de ma mère : un gène malheureux, peut être ?

J'ai fait part de mes interrogations à un confrère et ami responsable  de la consultation d'onco génétique de notre service .Il a trouvé légitime d'engager des analyses  dont je viens de recevoir les résultats: Je suis porteuse de 2 mutations du gène MC1R ce qui me prédispose à la survenue de mélanomes cutanés .Mais j'ai la chance de ne pas avoir de mutation du gène P16( gène suppresseur de tumeur) !  Cette petite anomalie de la nature est souvent présente dans les mélanomes familiaux et prédispose également aux tumeurs cérébrales et pancréatiques !

Tout compte fait , j'ai de la chance...

autres_arbres_allemagne_1212174916_1204089

La recherche n'a pas encore suffisamment avancé pour pouvoir "réparer" ces gènes malades mais cela viendra , j'en ai la conviction .

Alors , en attendant , je vais garder mes bonnes habitudes :crême solaire et marche à l'ombre !

Tout en continuant à inciter mes enfants à se protéger . Le soleil est source de vie mais peut également être meurtrier.