J'ai découvert la légende du Roi Arthur au travers du dessin animé "Merlin l'enchanteur" alors que j'étais enfant , puis j'ai arpenté les sentiers de la forêt Brocéliande  , sous le charme , sac au dos , la tête remplie des merveilleux et fabuleux récits ,des aventures des Chevaliers de la table Ronde ...Du Val du sans retour à la fontaine de Barenton ...
J'ai dévoré des piles de bouquins, du "Chevalier à la charette"de  Chrétien de Troyes à "l'Enchanteur" de  Barjavel ...
 
Puis j'ai raconté avec passion et enthousiasme à  mon fils aînés ces fantastiques histoires alors qu'il était tout petit. J'ai vu ses yeux briller  et nous débattons encore , des heures entières, de ce Mythe .
 
Il m'a offert ce livre : "Un Yankee à la cour du Roi Arthur"  écrit par Marc Twain et publié aux Editions Terre de Brume .
 
L'Auteur:
 
Mark Twain ( 1835-1910) est l'un des plus célèbres écrivains américains , auteur des Aventures de Tom Sawer et de  celles de Huckleberry Finn. Il manie l'humour, la satire et l'impertinence avec une maîtrise particulièrement efficace qui ont fait de lui un auteur universellement apprécié.Son incursion dans le domaine de la légende Arthurienne reste un modèle de genre ...
 
Editeur:
 
Au cours d'une bagarre dans une de ses usines , un yankee , self made man audacieux , se retrouve subitement projeté treize cents ans en arrière , à la cour du Roi Arthur .
Que peut faire un homme entreprenant , opportuniste et inventif , au milieu d'individus comme Sire Galaad, Sire Lancelot ou Merlin l'enchanteur , ce magicien de pacotille ?
Telle est la question qui se pose à lui dès son arrivée . Immédiatement  la réponse lui apparait : " Devenir le Boss" ! Il n'aura de cesse , dès lors , de reconstruire son Paradis perdu , et de faire de cette Grande-Bretagne  médiévale une Amérique des débuts de l'ère industrielle .
 
Mon humble avis :
 
Un gros livre (380 pages) très facile à lire , bien écrit et plein d'humour . Un ton satyrique  pour décrire les paradoxes  des us et coutumes du Moyen Age.
Une caricature du Yankee au solide sens pratique et dont rien n'arrive à entamer le pragmatisme .
Tout est présenté de façon loufoque : Merlin est un vieux charlatan roublard , Le Roi Arthur ,si virile , un mari trompé , la Reine Guenièvre une femme bien légère et les tournois et chevaliers proprement ridiculisés !
Sous sa plume insolente , Mark Twain ne manque pas d'égratigner au passage , le pouvoir de l'Eglise et l'obscurantisme, de dénoncer l'injustice sociale et la pauvreté ...
 
 
Et pour continuer la balade , suivez le guide : http://www.centre-arthurien-broceliande.com/
 

 
IMGP2890
 
Pour d'autres idées lecture , rendez-vous chez Alex...