Renée est une partenaire  de travail,responsable d'une structure privée  à laquelle nous faisons régulièrement appel pour la prise en charge à domicile de nos patients .Elle est toujours là lorsqu'on a besoin , souriante , discrète et efficace . J'apprécie sa compétence et sa conscience professionnelle .

Ces dernières années ont été marquées par l'apparition de nombreuses structures concurrentes dont les responsables débarquent dans les services , tels des "Rambo" lourdement armés de leurs techniques commerciales sauvages , essayant tant bien que mal ( plutôt mal d'ailleurs) de masquer leurs canines qui raclent le sol ...

Ils me hérissent ! Je ne m'en cache plus ...

Je ne sais plus depuis quand nous travaillons ensemble, avec Renée  ?

Des liens amicaux se sont tissés, sans bruit , au fil du temps et nous nous retrouvons parfois pour une journée de shopping avec mes filles à Strasbourg ou une journée "initiation à la couture machine" à la maison ... des trucs de filles , intemporels , transsociaux et transgénérationnels ...

Elle aime les couleurs qui pétillent et rayonnent , alors , lorsque j'ai aperçu ces pelotes , la chevelure rousse de Renée s'est imposée à moi .C'étaient Ses couleurs  !

2015-03-28 chale de renée

Voici son châle fraichement crocheté ...Elle passera surement dans le service cette semaine et je lui offrirai , comme ça , juste pour le plaisir ...Pour célébrer le soleil , le printemps , les violettes et les semis de pâquerettes...

La semaine écoulée a été dense .J'ai pu enfin rencontrer ma DRH , exposer les difficultés vécues par l'équipe  ces derniers mois en HDJ et mes questionnements .J'ai été surprise de me trouver face à une personne jeune mais attentive et ouverte avec laquelle le dialogue fut possible .

Je pense que cette jeune femme a été surprise aussi de se retrouver face à un médecin venu échanger avec simplicité, sans  agressivité , arrogance ni revendication , juste pour poser les choses sur la table  et y réfléchir ensemble .

Evidemment , ça ne règle en rien le problème de pénurie médicale qui perdure mais offrir la parole est une marque de reconnaissance et des fois , il suffit d'un peu de reconnaissance pour redonner courage .Je l'ai souvent observer chez mes patients : le fait de les écouter et reconnaître leur peur et leur souffrance suffit parfois à leur redonner envie de s'accrocher et ça marche .

On doit leur apprendre des drôles de choses bien compliquées ( et inefficaces) dans  les hautes écoles de Management ?

Bon dimanche ...